La facture des importations alimentaires de l’Afrique pourrait exploser si le continent ne parvenait pas à résoudre le problème des pertes post-récoltes.

Les importations de nourriture pourraient coûter 110 milliards $/an à l’Afrique, d’ici 2025

Selon les experts réunis à une conférence destinée à évaluer les acquis de l’initiative YieldWise de la fondation Rockefeller, la facture des importations alimentaires de l’Afrique pourrait exploser si le continent ne parvenait pas à résoudre le problème des pertes post-récoltes.

Continue Reading